logo
les flâneurs erratiques

les flâneurs erratiques

Les flâneurs erratiques est un organisme artistique d’économie social à but non lucratif enregistré au Registre des entreprises du Québec, fondé en janvier 2015. Fondé par un groupe d’artistes professionnels, de producteurs, de chercheurs et de professeurs, citoyens des Laurentides, Les flâneurs erratiques a un mandat unique de créer un lieu d’échange et de découverte de l’art actuel pour la communauté des Laurentides et les touristes de la région sous forme de résidence international et d’évènements en art actuel.

conseil d'administration

Hélène Brunet (Présidente) détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal et un baccalauréat en arts visuels de l’Université Visva Bharati de Santiniketan, en Inde. Depuis 2004, elle a participé à de nombreuses expositions en peinture. Elle est aussi critique d’art et a siégé sur de nombreux comités dans le domaine des arts dont le conseil d’administration du centre d’artiste Verticale à Laval. Hélène est présentement conseillère municipale à Val-Morin.

Mathieu Marcoux (Vice-président) est compositeur de musique électroacoustique. Il a fait ses études au Conservatoire de musique de Montréal principalement dans les classes de Yves Daoust et de Serge Provost puis en Suède à la Musikhögskolan de Göteborg avec Åke Parmerud. Sa musique s’est démarquée aux concours de Bourges (2001), Radio-Canada (2001), JTTP (2000, 04) et de La Fondation SOCAN (1999, 2003, 05). Il s’est joint à l’équipe du Matralab ? l’espace de recherche inter-arts de l’Université Concordia sous la direction du compositeur Sandeep Bhagwati ? en tant qu’assistant de recherche de 2008 à 2012. Sa production a également côtoyé les arts visuels et médiatiques à travers de régulières collaborations artistiques.

Sophie Castonguay (Sécrétaire) est artiste en arts visuels et médiatiques et enseigne à l’UQAM à l’ÉAVM depuis 2008. On a pu voir son travail dans plusieurs centres d’expositions au Québec (Dazibao, Skol, Praxis, Dare-Dare, SBC, AXENÉO7, Verticale, Vidéographe, Optica), au Canada (Fado, x space, Third Space, GNO, Art Basel Miami) et en Europe (Hangar à Barcelone, Projektraum54 à Bâle, FIAC à Paris). Elle a reçu de nombreux prix et subventions de recherches pour son travail et a siégé sur le CA de plusieurs centres d’artistes et organismes culturels à Montréal (Coop Lezarts 2001-09, Centre d’artiste Verticale 2000-03, Centre des arts actuels Skol 2011-13). Elle poursuit présentement des études au doctorat en Études et Pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal.

Manon Quintal (Trésorière) est directrice de l’administration et du développement au Musée d’art contemporain des Laurentides depuis 2014. Au cours de sa carrière, elle a dirigé des organismes artistiques, dispensé des formations professionnelles, a siégé sur différents comités d'évaluation et conseils d'administration, dont celui du Conseil de la Culture des Laurentides à Montréal où elle occupe le poste de trésorière depuis 2014. Parallèlement, elle a fondé sa propre compagnie (2004-2014) qui offrait des services de consultation spécialisés pour les gestionnaires et organismes en culture. Elle détient une formation académique en arts visuels et études cinématographiques, (B.A. arts, UdM), et en gestion d'organismes culturels (DESSGOC, HEC).

Marilyn Burgess (Administrateur) est chef d’entreprise dans le secteur culturel, à la tête de Burgess Consultants, cabinet de conseils stratégiques depuis 2008. Ancienne professeure de cinéma, Madame Burgess a travaillé pour des agences culturelles fédérales, occupant des postes de professionnelle et de cadre pour le compte du Conseil des arts du Canada et Téléfilm Canada. Marilyn siège sur plusieurs CA, dont Héritage Culture Laurentides, organisme offrant une aide financière aux artistes de la région des Laurentides. Jusqu’en 2013 elle était membre du Conseil des arts de Montréal.

Frédéric Drouin (Administrateur) a travaillé chez Biothermica pendant 12 ans et y a occupé le poste de Vice-Président Changement climatique. Gradué en 2001 comme ingénieur civil orientation environnement, il a également complété une maîtrise au Royal Institute of Technology de Stockholm en énergie renouvelable du département de génie mécanique. Il a participer au développement et à la gestion de nombreux projets d’énergie renouvelable et de projets de réduction d’émission de GES dont le tout premier projet Kyoto canadien réalisé sur un site d’enfouissement au El Salvador ou il y a vécu pour plus d’une année et demi. Il s’intéresse également au développement humanitaire, il a joint l’équipe de Sean Pean en 2011 à Haïti pour une période de 6 mois afin de mettre en place le département d'ingénierie.